Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tunisie mon pays!
  •  Vive la Tunisie Libre
  • Vive la Tunisie Libre

Recherche

Archives

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 23:53
Développement global et durable: Prospérité et solidarité pour tous
(La Presse 19/05/2008)


L’anticipation et la prospection sont le vecteur principal de la vision qui guide, depuis le Changement, la Tunisie pour modeler des réponses appropriées aux attentes et aspirations de son peuple en termes de progrès social, de développement économique, de promotion des libertés et de préservation de l’invulnérabilité de la nation.

En optant, dès l’aube du Changement, pour un développement global, durable et équitable, le Président Ben Ali a permis à la Tunisie d’éviter les écarts et les fossés qui ne cessent de s’élargir au sein même des nations les plus développées.

C’est pourquoi les actions prioritaires engagées par la Tunisie se sont orientées, dès les années 90, à combattre la pauvreté, la marginalisation et l’exclusion afin de promouvoir le bien-être dans les zones d’ombre et pour garantir la dignité pour tous.

Car la dignité des nations est intimement liée à celle de leurs citoyens. Les inégalités sociales sont, en effet, source de menace sérieuse pour la stabilité des Etats et de leur invulnérabilité.

Conscient que l’Homme, sa promotion et son épanouissement constituent la finalité de toute œuvre de civilisation, le Président Ben Ali a, dès l’avènement du 7 novembre 1987, placé l’amélioration des conditions de vie des citoyens, leur bien-être et la qualité de leur vie au centre de toute action de développement en Tunisie.

C’est que le développement dans notre pays est un tout indissociable, une œuvre cohérente et globale qui s’inscrit dans la durée et dont toutes les composantes sont solidaires et interdépendantes et où toutes les dimensions économique, politique et sociale évoluent de manière concomitante. Grâce à un leadership politique d’une grande sagesse, la Tunisie s’est engagée à se forger les moyens d’une action inlassable pour assurer une participation citoyenne à une œuvre de progrès authentique fondée sur la bonne gouvernance, la responsabilité collective, l’exploitation judicieuse des potentialités, la promotion des ressources humaines et une approche prospective, toujours au rendez-vous des mutations et évolutions de notre monde.

En ordonnant d’organiser une conférence nationale sur l’énergie dès l’été 2004, le Président Ben Ali a pris, encore une fois, les devants de l’actualité pour parer à un défi qui est en train d’hypothéquer le développement, notamment des pays émergents.

De même, en mobilisant les Tunisiens, dès les années 90, à garantir leur sécurité alimentaire, le Chef de l’Etat, qui ne cesse de prendre des décisions pionnières au profit de l’agriculture tunisienne, a permis à notre pays d’anticiper la crise alimentaire qui secoue actuellement l’humanité et notamment les peuples du Sud.

Face à une conjoncture internationale marquée par une flambée sans précédent des cours des hydrocarbures et des produits de base et face à une mondialisation galopante où la marginalisation, la précarité et les fractures sociales s’amplifient et s’approfondissent, la Tunisie continue sa marche ascendante vers davantage de progrès pour tous, de prospérité partagée, de modernité assumée et de liberté garantie et concrète. La priorité absolue accordée à l’emploi, l’école pour tous, l’investissement dans le savoir et la formation, le développement d’une économie de plus en plus intégrée dans ses espaces tant proches que lointains, constituent autant d’indicateurs des choix judicieux pour lesquels notre pays a opté pour construire sur des bases solides son modèle de développement.

Malgré ses ressources naturelles modestes, la Tunisie a augmenté de manière régulière, pendant 18 ans, les salaires de ses travailleurs qui négocient actuellement un nouveau round social, lequel permettra au monde du travail de bénéficier de nouvelles augmentations salariales pendant les trois prochaines années.

Outre son bilan le plus brillant de la région du Sud de la Méditerranée, notre pays affiche une paix sociale qui fait exception dans son environnement régional et mondial.

C’est que, pour Président Ben Ali, gouverner, c’est certes prévoir mais aussi et surtout mettre le développement au service de l’Homme. La politique de proximité et le suivi personnel par le Chef de l’Etat de tous les dossiers du développement, et notamment des régions défavorisées, illustrent de manière éloquente toute la place qu’accorde le Président Ben Ali à l’amélioration des conditions de vie des citoyens et à leur mieux-être. Toujours proche de la vie des citoyens, le Chef de l’Etat, homme pour qui la politique est de se dévouer à son peuple, de l’éduquer, de lui offrir les meilleures conditions pour vivre, pour travailler et pour entreprendre, a fait de la solidarité le socle solide de l’œuvre de développement en Tunisie.

Alors qu’un peu partout dans le monde, les salaires et les droits sociaux des travailleurs sont revus à la baisse à cause d’une conjoncture internationale caractérisée par des crises énergétique, alimentaire, financière, sociale, politique et identitaire, notre pays continue d’œuvre afin de préserver et de conforter ses acquis sociaux qui font aujourd’hui la fierté de toute la nation.

Le développement est ainsi en Tunisie, depuis le Changement, l’œuvre de tous au profit de tous.

Au-delà de ses aspects moraux, la solidarité en Tunisie est une valeur qui cimente les Tunisiens et leur unité et qui fait leur force et leur exception.

C’est pour cette raison que tous les Tunisiens sont appelés à faire preuve de davantage d’effort et de labeur pour rationaliser leur consommation et pour adopter de nouvelles conduites en vue de relever les défis d’une conjoncture qui s’installe désormais dans la durée.

L’histoire ne cesse de nous enseigner que les peuples sont capables de relever tous les défis et de faire jaillir les plus grandes civilisations à condition de compter sur leurs propres potentialités et d’être solidaires pour tout partager, aussi bien la prospérité que le sacrifice. Et c’est là où réside le projet de civilisation initié par le Président Ben Ali qui a, dès l’aube du Changement, parié sur la maturité des Tunisiens pour forger leur destin par le travail et la solidarité.



Mouldi M’BAREK

© Copyright La Presse

Partager cet article

Repost 0
Published by Tunisie mon pays! - dans politique Tunisie
commenter cet article

commentaires