Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tunisie mon pays!
  •  Vive la Tunisie Libre
  • Vive la Tunisie Libre

Recherche

Archives

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 21:36

Le taux de succès à la première session des épreuves du baccalauréat en Tunisie a été cette année de 49,62 pour cent, avec un total de 74 817 candidats ayant obtenu la moyenne nécessaire. Le taux de succès chez les filles a été légèrement supérieur, à 51,55 pour cent.

S'exprimant samedi 21 juin, jour de publication des résultats, le Ministre tunisien de l'Education Sadok Korbi a souligné que le taux général de réussite devrait être supérieur à l'issue de la session de rattrapage, qui doit débuter le 24 juin.

Le Ministère de l'Education avait mis à la disposition des candidats plusieurs moyens pour connaître leurs résultats, parmi lesquels le téléphone, l'internet et, pour la première fois, des messages SMS envoyés sur leurs téléphones portables.

"Je viens tout juste de recevoir un SMS me disant que j'avais réussi", a expliqué Nour Eddine Ouati à Magharebia. "C'est un moyen très efficace de connaître ses résultats, mais je ne vais pas me priver du plaisir d'aller à l'école dimanche pour m'assurer que mon nom figure bien sur la liste des candidats reçus."

Nour est loin d'être la seule dans son cas : durant le week-end, la capitale tunisienne s'est remplie de groupes d'élèves cherchant à obtenir leurs résultats par le biais de leurs téléphones portables.

Pour ceux qui ont passé avec succès les épreuves de la première session, la bonne nouvelle a été célébrée. Dans l'ensemble du pays, on a pu voir des familles jouer de la musique et distribuer des rafraîchissements aux amis et aux voisins. Plusieurs journaux tunisiens avaient organisé des "Nuits du baccalauréat". Les chaînes de télévision et les stations de radio s'étaient jointes aux festivités en diffusant des chansons pour féliciter les candidats chanceux et en remettant des prix aux meilleurs d'entre eux.

Les candidats reçus ont accueilli ce changement de rythme avec un immense plaisir.

"On peut s'amuser et passer un été détendu, pour rattraper le dur travail de toute une année et se préparer pour l'entrée à l'université, ce qui ne sera pas plus facile que le bac, parce que penser au travail sera la chose la plus importante", a expliqué Doha à Magharebia.

Le baccalauréat de cette année a pour la première fois comporté des changements dans les programmes de l'enseignement secondaire tunisien, destinés à répondre au marché du travail, a expliqué le Ministre de l'Education.

Pour la première fois en effet, des épreuves ont été organisée en sciences des médias, où le taux de succès a été de 50 pour cent.

Le taux de réussite dans les filières scientifiques a dépassé les 62 pour cent. En sciences expérimentales, il a été de 72,5 pour cent. En maths, il a été de 71,43 pour cent, dans les filières littéraires, 30 pour cent, en économie et gestion, 48 pour cent et en sciences et technologies, 53 pour cent.

Le Ministère de l'Education a expliqué que 57 000 enseignants de l'enseignement secondaire avaient été mobilisés pour surveiller les examens et 12 000 pour les corriger. Le coût total des épreuves du bac 2008 s'est établi à 8,7 millions de dinars.

http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/features/awi/features/2008/06/23/feature-01

Partager cet article

Repost 0
Published by Tunisie mon pays! - dans INSOLITE
commenter cet article

commentaires