Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tunisie mon pays!
  •  Vive la Tunisie Libre
  • Vive la Tunisie Libre

Recherche

Archives

2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 16:17

AFP, le 1er septembre 2008 à 12h50
RABAT, 1 sept 2008 (AFP) - Les excuses italiennes à la Libye pour le passé colonial sont un acquis à mettre au compte du colonel Mouammar Kadhafi, écrit lundi un journal marocain, critiquant le Maroc et l'Algérie pour avoir échoué à obtenir des excuses similaires des anciennes puissances occupantes.

'Cette fois au moins, l'une des +gesticulations+ du colonel Mouammar Kadhafi, a donné ses fruits', écrit le quotidien arabophone Al Jarida Al Oula (indépendant).

'C'est un acquis à mettre au compte du colonel (...) qui a formulé cette demande dès qu'il est arrivé au pouvoir à la fin des années 1960', ajoute-t-il.

L'Italie a décidé de verser à la Libye cinq milliards de dollars sur les 25 prochaines années au titre de dédommagements pour la période coloniale, en reconnaissance des 'dommages infligés à la Libye'.

Selon le journal, 'l'Algérie a accepté une visite officielle du président français Nicolas Sarkozy bien qu'il n'ait pas présenté d'excuses aux Algériens'.

'Elle est revenue ainsi sur l'une de ses conditions (...) même si elle n'a pas abandonné sa demande d'excuses de la France pour les 132 années de colonisation', estime le quotidien.

Le journal a été plus critique vis-à-vis du Maroc où, affirme-t-il, 'personne ne demande d'excuses aux anciennes puissances coloniales (France et Espagne) sur leur passé dramatique'.

Il s'est demandé 'si les Marocains étaient moins dignes que les Algériens et les Libyens et ne méritaient pas au moins que l'on réclame en leur nom des excuses pour les atrocités de la colonisation'.

La partie nord du Maroc a été occupée par l'Espagne et le reste du royaume par la France de 1912 à 1956, date de l'indépendance.

AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Tunisie mon pays! - dans monde
commenter cet article

commentaires